google-trends-2018

Les utilisateurs pourront s’abonner facilement à leurs journaux favoris grâce à la nouvelle fonctionnalité Google Subscribe. Cette dernière permettra aux éditeurs de développer leurs revenus.    

Une fonctionnalité du Google News Initiative

Pour permettre aux médias de mieux se faire connaître sur le numérique, le géant californien a dévoilé son nouveau dispositif : le Google News Initiative ou GNI. Celui-ci est destiné à faciliter l’adaptation des éditeurs à la transformation des « modes de création, de consommation et de rémunération du journalisme ».

À travers ce dispositif, Google souhaite diffuser des informations qualitatives et fiables. Le géant de l’Internet vise également à générer une croissance durable en développant les modèles économiques. De plus, par le biais de l’innovation technologique, la société envisage de renforcer les organismes de presse.

Bien décidé à lutter contre les fausses informations, Google a « ajusté ses signaux » afin de détecter et de valoriser les contenus fiables sur YouTube ou sur son moteur de recherche.

La société a également parlé des revenus des organes de presse sur leur plateforme web. Elle affirme ainsi que pour épauler les éditeurs dans la variation de leurs sources de revenus, elle continue sa démarche introduite en 2017. Faisant face à la diminution importante des revenus publicitaires, les médias comptent en effet sur la rentabilité de leur support numérique.   

Afin de prouver sa volonté d’aider la presse en ligne, la société a présenté le Google Subscribe, sa nouvelle fonctionnalité destinée à simplifier l’abonnement des utilisateurs à leurs journaux préférés. Selon la firme, cette fonctionnalité, qui fait partie du programme Google News Initiative, pousse les lecteurs à consommer plus de contenus journalistiques.

Un accès facile aux produits des éditeurs

À partir de leur compte Google, les utilisateurs peuvent désormais acheter un abonnement sur les sites d’actualités, grâce à Google Subscribe. Nul besoin de passer par différentes étapes de connexion et d’achat avec cette dernière. En effet, pour s’abonner aux offres premium, il faut généralement remplir un formulaire, faire valider son adresse e-mail, créer un mot de passe et entrer les informations de paiement.

Par ailleurs, avec cette nouvelle fonctionnalité, les internautes sont automatiquement connectés au site et peuvent utiliser leur carte de crédit employée habituellement sur Google pour payer leur abonnement. Le géant californien explique qu’il suffit pour l’usager de choisir l’offre qui l’intéresse et de cliquer sur « S’abonner » pour valider son inscription.  

L’accès aux produits proposés par les éditeurs est facilité grâce à Google Subscribe. La facturation est ensuite réalisée par Google qui permet de gérer aisément les abonnements à partir de cette seule fonctionnalité. Avec cette dernière, les utilisateurs peuvent rester connectés, accéder à leur contenu premium et le consulter dans un menu connu.  

Selon la firme, les éditeurs peuvent limiter le taux de désabonnement en obtenant des informations sur les répercussions de leurs techniques et stratégies de tarification. Cela est possible grâce aux « fonctionnalités de rétention et d’analyse de l’infrastructure d’abonnement de Google Play ».

Google Subscribe : Le saviez-vous ?

Lorsque vous souscrivez à un abonnement payant de journaux sur Google Subscribe, Google vous propose en priorité des contenus des médias qui vous intéressent dans les résultats de recherche. Cela est possible grâce à un module dédié sur son moteur de recherche. Ainsi, les résultats pertinents de votre publication abonnée sont mis en avant quand vous recherchez un sujet d’actualité.

Trois grands médias français partenaires de Google ont adhéré à cette fonctionnalité qui sera bientôt accessible sur leur site respectif. Ce sont Le Parisien, Le Figaro et Les Echos.

D’autres médias issus de divers pays du monde et collaborant avec la firme de Mountain View mettront également cette offre à votre disposition. C’est le cas du NRC Media, Fairfax Media, Gatehouse Media, The Washington Post, Reforma, USA TODAY NETWORK, McClatchy, The Mainichi, The Financial Times, Grupo Globo, The New York Times, The Telegraph, la Republica et La Nación. Certains éditeurs pourraient rejoindre cette liste.

Ces différents partenaires utilisant Google Suscribe bénéficieront d’un bon positionnement sur le moteur de recherche du géant californien auprès des abonnés.    

En suivant ce lien, vous pouvez en savoir plus sur cette fonctionnalité si celle-ci vous intéresse ou si vous possédez un site d’information.

Contact sans engagement

Besoin d’information sur Google Subscribe ? On est là pour vous aider !